Voyage au mont Aigual et à Montpellier le vieux

La sortie d’automne de l’Association Lettres et arts Septimaniens a eu lieu le 8 septembre 2011

A 7 heures du matin, installés dans un confortable et luxueux autocar, nous prenons la direction du mont Aigual.

Il fait à peine jour,  mais déjà le ciel nous laisse prévoir une belle journée ensoleillée. Arrivés au point culminant des Cévennes,  nous admirons un paysage exceptionnel,  avec ses crêtes successives et une vue sur la mer et la montagne.

Nous visitons le Musée  météorologique et sommes accueillis par un responsable qui,  à l’aide de cartes,  nous explique les incidences de la « météo » sur notre vie quotidienne.  L’observatoire  Météo-France installé sur le plateau à 1567 m

d’altitude a été inauguré en 1894.  Une équipe de techniciens  et d’ouvriers se relaient 7 jours sur 7 pour entretenir le site.

Nous quittons le Mont Aigual, direction le Restaurant « Les Douzes »  situé dans les Gorges de la Jonte.  Après notre restauration,   nous reprenons notre autocar,  direction Montpellier le Vieux.

Nous nous engageons dans la profonde vallée où coulé la Jonte. Cette rivière née à 1350m dans le massif de l’Aigual

coule au creux d’un profond canyon sur un parcours de 21 km. Sa vallée est boisée, ses falaises abruptes, ponctuées de rochers façonnés par l’érosion. Tout au fond se dressent des cheminées de calcaire aux formes étranges. Elles sont le refuge des vautours et autres oiseaux sauvages.

Nous arrivons,  enfin, à Montpellier le Vieux,  où un petit train nous attend pour une promenade, à la découverte de cet univers insolite de roches aux formes étranges sculptées par la pluie et le vent. Ce site est classé au Patrimoine des Bâtiments de France. Il s’élève sur les Grands  Causses à 1000 m d’altitude. Le climat est très froid l’hiver et très chaud l’été.

A peine sortis de cemonde particulier,  le plus grand labyrinthe rocheux que nous ayons connu, l’heure du départ est arrivée.

Nous reprenons notre autocar, très satisfaits de nos visites et prêts à repartir pour d’autres promenades.

Vous aimez ?

Laisser un commentaire